La tribu Maasai

Les Maasai sont connus pour leurs ornements de perles colorées et forment sans doute la tribu la plus populaire d’Afrique. Les Maasai ont quitté le Soudan pour s’établir au Kenya dans la ‘Rift Valley’ et dans le centre et certains se sont établis en Tanzanie. Ils ont la réputation d’être de féroces guerriers et une communauté au style de vie multicolore. Les Maasai sont des nomades sans cesse à la recherche de nouveaux pâturages et leurs vies dépendent entièrement de leurs troupeaux de bovins

Langue

Les Maasai parlent le Maa et le swahili et de plus en plus parlent anglais.

Activités

Le bétail est un signe de richesse pour la communauté Maasai. Il est utilisé traditionnellement pour payer les dots à l’occasion des mariages. En raison de leurs coutumes, les Maasai croient que tous les troupeaux leur appartiennent, et par conséquent, les vols de bétail représentent une activité normale. Les guerriers d’une tribu faisaient regulièrement des descentes dans les villages des autres tribus pour voler leur troupeau de bovins. La tribu dévalisée se vengeait à son tour en organisant un raid dans l’autre tribu.

Alimentation

Leur régime alimentaire se constitue essentiellement de viande, de lait et de sang de vache.

Habitat

Ils vivent dans des huttes faites de branches, de terre, d’herbes, et de bouses de vache. Ils vivent en famille dans une Manyatta (une forme de propriété isolée). Une clôture faite à partir de buissons épineux encercle la Manyatta et protége la famille et leurs animaux des intrus et des prédateurs. Chaque Manyatta possède environ 10 à 20 huttes du nom de « Inkajijik ». Traditionnellement, ce sont les femmes qui construisent les huttes. En plus de cela, les femmes Maasai sont aussi chargées de la collecte du bois, du puisement de l’eau, de la traite du troupeau et de la cuisine. Les jeunes garçons surveillent les animaux pendant que les guerriers maintiennent la sécurité. Les hommes plus âgés s’occupent des tâches journalières de la communauté.

Culture

Les femmes Maasai portent des colliers de perles et des bracelets tandis que les hommes portent des « shuka », couvertures à carreaux rouges. Les ornements colorés sont crées pour accentuer leur beauté, ce qui est un aspect très important dans la culture Maasai. Les guerriers Maasai se peignent généreusement en utilisant de l’ocre et portent fièrement une lance et une massue formée d’une boule à l’extrémité.

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>